RSS
RSS




Partagez|

F. Histoire des régions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4112

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: F. Histoire des régions Jeu 2 Avr - 12:08

Histoire des régions


Tout commença, lorsque les grands anneaux furent forgés...




Informations

Voici, un condensé de l'histoire de chaque région du début du quatrième âge jusqu'à nos jours, afin que vous puissiez mieux comprendre les tenants et aboutissants de certains faits relater dans la chronologie.

Bien évidemment, cette annexe est vouée à se développer via vos rps. Chaque fait marquant qui nécessiterait d'être compris et pris en compte par les nouveaux membres se verra ajouter et ce à votre demande. Nous jugerons alors de la pertinence de cet évènement bien entendu avant de l'ajouter, pour éviter de se retrouver avec quarante fait inutile qui engluerait les vrais faits importants.


code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4112

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: F. Histoire des régions Mar 14 Avr - 18:12

Eriador & Forlindon


Même la plus petite personne peut changer le cours de l'avenir...




It began long ago

L'Eriador connu son âge d’or au début du quatrième âge.  Il prospéra tant que dura l’allégeance des Hommes envers la famille Telcontar. Il avait la primeur des marchés de par leur produit de qualités issu de l’agriculture. Ces produits étaient acheminés par voie maritime grâce à la reprise de Mithlond par les Hommes après sa désertion par les Elfes. De nombreuses forteresses furent ainsi rebâtie grâce à l’argent du commerce, des villes s’agrandirent, mais avec elle vient aussi le besoin de trouver de nouvelles terres à cultiver. En effet, la région ne s’était pas encore remise du coup dur que lui avait imposé la canicule de 479, qui avait ruiné des mois de labeur et bien des récoltes. Pour maintenir l’essor, les Hommes se tournèrent vers d’autres exploitations encore peu utilisée comme les tourbières des marais qui entourent Tharbad. Le commerce fructueux avec les nains fût de même renforcé et vers l’an 1030, il fût clair que la région ne pourrait suivre ce rythme à moins de trouver de nouvelles terres cultivables. Thelvan, l’un des grands marchands de Bree exposa l’idée de se procurer les terres de la Comté, réputée très fertiles. Le maire Poiredebeurré refusa et lutta contre les tentatives de Thelvan, mais il réussit a gagné le soutien du peuple et fort de plusieurs centaines d’hommes, il marcha sur la Comté pour en chasser les Hobbits.

Cet évènement désastreux marqua à jamais l'âge d'or de l'Eriador. Désemparé les Hobbits qui jusque-là avait déjà essuyé la canicule meurtrière et la peste, s'en allèrent rejoindre les Ered Luin et la protection des nains. Ces derniers, fiers amis des semi-hommes, décidèrent de couper le commerce avec les Hommes du Nord pour leur faire payer leur traitrise. Les Hobbits s'installèrent dans les collines fertiles qui recouvrent les plaines adjacentes des montagnes bleues, exploitant à leur façon la terre, développant ainsi le commerce avec les Nains devenus fort nombreux suite à la désertion des cavernes scintillantes. Pendant ce temps, la famille Telcontar cassa de même l'allégeance des Hommes de l'Eriador, leur retirant protection et commerce, afin de les châtiés de cet ignominie.

Ainsi, les Hommes de l'Eriador demeurèrent longtemps indépendants, commerçant avec les Hommes du Rhovanion et du Rohan, mais jamais plus ils ne connurent l'essor des années précédentes. Lorsque Faracil Telcontar annonce qu'il souhaite réunifié les peuples de la Terre du Milieu, beaucoup sont partisan du retour au régime monarchique abandonné à cause de Thelvan, d'autres sont totalement contraires à cette idée. Les disputes et la guerre fît rage pendant près de dix ans sur les terres de l'Eriador, se soldant finalement par la capitulation totale de ces terres. En hommage à son ancêtre, Faracil décréta que le Forlindon abritant désormais les Hobbits serait terres indépendantes et libres.

La guerre terminée, l'Eriador reprit sa place de première puissance agricole du royaume unifié, mais nullement ses commerces avec les Nains et les Hobbits, car ces derniers n'ont pas la mémoire courte des Hommes et leur gardent rancune. Au début du cinquième âge, une mine d'argent fût ouverte aux abords d'Annùminas, ce qui a constitué au renfort du commerce de cette région. Elle est désormais dirigée de main de fer par la famille Bahron, descendant du tavernier Poiredebeurré. Les leçons tirées du passé lui sont amères, c'est sans doute pour cela que cette région est la plus neutre de toute.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par Arda le Ven 17 Avr - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4112

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: F. Histoire des régions Mar 14 Avr - 18:54

Rhovanion


Tu as d'excellentes manières pour un voleur et un menteur!




It began long ago

Au  début du quatrième âge, les grandes villes du Rhovanion doivent à nouveau se reconstruire après les attaques qu'elles essuyèrent de la part des orientaux et des orcs. Les travaux du bâtiment sont certes terminés, mais il faut désormais renaître sur le plan politique et marchand. Cette tâche occupera les Hommes de l'est pendant près d'un siècle. La protection et l'allégeance de Dale aux rois Telcontar lui ai d'ailleurs bénéfique et elle en fait profité Esgaroth. Les marchés avec les nains et les elfes sont cependant les plus importants pour cette région et bien vite, elle peut à nouveau prétendre au titre de force commerciale. Hélas, la canicule de 476 n'épargnera pas le Rhovanion et ses marchés, mais le coup le plus dur sera porté près de deux siècles plus tard avec le repli des elfes.

En effet, le grand roi des Elfes, Thranduil décida qu'il était temps pour son peuple de se retirer des affaires du monde appartenant désormais à la race des Hommes. Il tenta par ailleurs de convaincre les Nains d'en faire autant, mais ces derniers firent la sourde oreille. L'année 661 du quatrième âge fût la dernière où les Hommes aperçurent les elfes et le roi des Elfes ferma les portes de sa cité. Ce fût un coup dur pour les Hommes qui se virent dès lors privé de l'un de leurs principaux alliés commerciaux. Cependant, ils rebondirent même si cela fût difficile en développant leurs activités commerciales. Ils espérèrent au début de l'an mille que le pire était derrière eux et que les années à venir seraient plus clémentes avec eux. Ils se trompaient lourdement...

Il y eut d'abord des distensions avec les Nains suite au coup-bas de Thelvan en Eriador. Les habitants des montagnes portant les semi-hommes dans leur coeur, ils développèrent une forte méfiance envers les Hommes de l'Est et surtout ceux de Dale. Ensuite, la peste toucha les Monts de Fer, les Nains survivants vinrent grossir les effectifs d'Erebor, mais les Hommes y perdirent un nouveau marché commercial, celui du fer. La reprise de la Moria par les gobelins acheva également les accords commerciaux qu'ils avaient avec cette mine et Erebor devient un véritable nid de Nains. La crainte que ces derniers ne puissent représenter une menace pour eux commença à travailler le coeur des Hommes. De plus, la flamboyance du commerce du nord qui fût le privilège du Rhovanion n'était plus que ruines. Les temps devinrent compliqués et seul un miracle pouvait la faire ressurgir du passé. Cependant, de 1224 à 1228 du quatrième âge, les nains entreprirent une grande campagne durant laquelle ils récupèrent à la fois les Monts de Fer, mais également la Moria.

Et c'est ce qui arriva en l'année 1348, lorsqu'un simple marchand découvrit de l'or sous la cité de Dale et qu'il lança l'exploitation. Cela permit aux Hommes quelques années plus tard de rompre les derniers traités avec les Nains. Ces derniers leurs gardent rancune, mais heureusement pour eux, Thranduil leur proposa un marcher commercial afin que les peuples minoritaires, comme il appelait cela, puisse continuer leur vie paisible, pendant que les Hommes évoluent. La famille Cevenna responsable de la trouvaille et de cette scission nette avec les Nains, devint l'une des plus influentes du Rhovanion et l'Histoire sait quel destin glorieux elle connaîtra.

Lorsque le roi Faracil entreprit la périlleuse mission d'unifier les régions de cette Terre, Dale lui resta fidèle, mais les autres se rebellèrent. Ce n'est que lorsqu'il posa le premier pied au Rhovanion que les Cevenna lui apportèrent aide et soldats pour contribuer à sa noble cause. Ils en profitèrent même pour couper court à toute possibilité qu'une autre famille prenne le pouvoir. Si cela demeure une rumeur, on dit que les Cevenna sont à l'origine de la mort subite de tous les descendants restant de la lignée des seigneurs de Dale et de Bard l'Archer. Après avoir aidé à réprimer la guerre civile, les Cevenna eurent ce qu'ils désiraient : la tête du Rhovanion. Aujourd'hui, cette région est l'une des plus prospères en ce qui concerne le commerce et surtout la plus riche avec ses mines d'or. Certes, les Hommes ne possèdent pas le dixième de ce que possèdent les Nains, mais ils en ont assez pour peser dans la balance.


code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4112

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: F. Histoire des régions Jeu 16 Avr - 19:46

Rhûn


Peut-être est-ce parce que j'ai peur et qu'il me donne du courage.




It began long ago

Grands  perdants de la guerre de l'anneau avec le Harad, le Rhûn fût privé de relation commerciale avec les autres régions à l'exception du Harad qui était sensiblement dans la même situation. Malgré cela, elle ne put réellement se développer sur le plan commercial durant le quatrième âge. Constituée de tribus différentes, éparses et souvent rivales, il aurait fallu qu'elles s'unissent pour avoir un véritable poids commercial. Beaucoup durant cet âge tentèrent d'instauré une alliance de grande ampleur et principalement à cause de la peur que leur inspire leurs voisins. Comme on le dit souvent : malheur aux vaincus. Après la grande canicule de 476, le Rhûn tenta une approche commerciale avec le Rhovanion, mais fût violemment refoulé. La plaie de la guerre était probablement encore trop fraîche et même si les Hommes n'ont pas la mémoire des Elfes, ils n'avaient pas encore oubliés, ni pardonnés.

Il faudra attendre le départ des nains des Monts de Fer pour que le Rhûn acquièrent un léger intérêt commercial, ou plutôt pour l'une des tribus installées non loin de ces montagnes. Les Hommes de cette tribu prirent possession d'une ancienne tour de guet naine et se lancèrent ensuite dans l'extraction du minerai de fer et ce dernier était fort convoité par le Rhovanion. Le retour des nains auraient pu poser problème, car les Hommes n'étaient pas très enclin à rendre ce qu'ils avaient acquis. Une guerre sanglante eu lieu et finalement les Hommes proposèrent un traité de paix, dans lequel ils ne conservaient que deux des mines créees. Dès lors, les véritables premiers accords commerciaux entre Rhûn et Rhovanion ne virent le jour que vers 1400 avec le début de la suprématie des Cevenna. Un prémisse d'unification des tribus du Rhûn se lança alors sous l'égide de la famille Yasuhiro qui fut les premiers à s'allier aux Hommes de Kurota.

La guerre arriva aux portes du Rhûn en l'année 1491 et avec elle les premières vraies tentatives diplomatiques pour unifier ces tribus récalcitrantes. C'est au début du printemps 1494 que Nagaba Yasuhiro parvient à un accord d'unité et fait accepter la reddition du Rhûn à toutes les tribus avec plus ou moins de bonne grâce. Il apporte cette dernière à Faracil Telcontar quelques jours après et met ainsi un terme à la guerre. L'aube des royaumes unifiés est enfin arrivée et il se voit confié la lourde tâche de veiller sur cette région.

Actuellement, le Rhûn est une région assez instable politiquement. Beaucoup de tribu veulent à nouveau leur indépendance, jugeant que certaines sont des poids morts qui les empêchent d'évoluer davantage. Pourtant, sur mille ans d'unité, le Rhûn ne s'est jamais mieux porté. Cette région prospère n'a certes pas encore atteint son âge d'or et sans aucun doute est-ce la faute à ces tribus en quête de rébellion.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par Arda le Jeu 16 Avr - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4112

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: F. Histoire des régions Jeu 16 Avr - 19:48

Rohan


Un soleil rouge se lève, beaucoup de sang a dû couler cette nuit.




It began long ago

La  fin de la guerre et du troisième âge marqua le début d'une période de prospérité pour le Rohan. Fort d'une famille royale jusque-là prospère, son alliance avec le Gondor lui permit de prendre son essor et de pourvoir à l'évolution de son peuple. Le Rohan était lié avec le Gondor par le mariage d'Éowyn avec Faramir ainsi que celui d'Éomer avec Lothiriel. Les premières grandes routes commerciales entre les deux régions virent le jour sous le règne du fils d'Éomer, Elfwine le Blond. La lignée des rois du Rohan perpétua cette alliance entre les deux royaumes, prononçant les paroles d'alliance à la montée sur le trône de chaque nouveau roi de part et d'autres.

Cependant, le Rohan connu aussi ses crises durant le quatrième âge, que ce soit la canicule de 476 durant laquelle bien des gens moururent de faim ou le départ des nains du Gouffre de Helm en 786, ce qui fit perdre un accord commercial précieux aux gens du Rohan. Ou encore l'attaque massive des Dunlendings en l'année 954, durant laquelle les villages d'Underharrow et Upbourn furent totalement détruit. Cette tentative d'incursion dans les terres du Rohan par les hommes des montagnes fût d'ailleurs contrée grâce aux troupes du Gondor venu d'Erech, stoppant la retraite des Dunlendings dans les montagnes. Les deux villages rasés furent indemnisé par la reconstruction de ceux-ci sur des terres exploitables plus éloignées de leurs terres d'origines. Aujourd'hui, ils se sont développés en devenant de véritable ville, ce qu'ils n'auraient probablement jamais été en restant dans la vallée sur Snowbourn déjà régie par Aldburg.

La lignée des rois du Rohan connu deux grandes tragédies durant le quatrième âge. La première en 583, lorsque le descendant de la lignée d'Éomer quitta ce monde sans héritier, laissant la place à son cousin. Cette branche de la famille fût pour un temps très vivace, mais avec le temps elle s'épuisa ne gardant qu'une seule branche, ce qui signa d'avance la fin de la lignée. En effet, en l'année 1426, le dernier fils de la lignée des rois du Rohan perdit la vie tragiquement à l'âge de 39 ans. Malgré tous ses efforts, son père ne put donner d'autres héritiers à la lignée et avait déjà promis la main de son unique fille à l'héritier du Gondor. Sentant la mort venir, il confia les rênes de son royaume à l'époux de sa fille et à travers cela aux rois du Gondor. Pour un temps, Faracil Telcontar fût donc gouverneur du Rohan, mais son père nomma finalement la famille Gamedras à ce poste de par sa très lointaine parenté avec la lignée éteinte des rois.

C'est cela qui fût à l'origine de l'idée d'unification de Faracil, qui la lança réellement après le décès de son père et son accession au trône. Tenu par leur allégeance au Gondor, les Rohirs suivirent ce dernier dans cette guerre et lièrent d'assez bonne relation avec les Haradrims désormais allié au Gondor. La première reine des royaumes unifiés était donc une Rohir, faisant de son peuple les alliés plus que privilégiés de la nouvelle famille souveraine.

Aujourd'hui, le Rohan est un centre essentiel du commerce des régions de par sa position centrale, on y trouve les meilleurs cavaliers, ainsi que les meilleurs chevaux. Les tournois que la région organise régulièrement sont exceptionnels, également réputé dans tout le royaume et attire toujours une foule immense. Une fois de plus, le Rohan a fourni une reine à ces terres, puisque la nouvelle épouse de l'actuel roi n'est autre qu'une fille Gamedras, prouvant par la même la toujours très fidèle loyauté du Rohan à ses souverains depuis maintenant plus de mille ans.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par Arda le Ven 17 Avr - 20:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4112

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: F. Histoire des régions Jeu 16 Avr - 19:51

Harad


Je reviens vers vous en ces temps difficiles




It began long ago

Lorsque  démarre le quatrième âge, le Harad est une région ruinée par la guerre de l'anneau et rongée par les guerres intestines de ses tribus. Pire encore, le Gondor ne lui laisse aucune chance de se relever pendant les cinq cents premières années de paix. Les seuls accords commerciaux que l'on peut trouver sur ces terres se font avec les tribus du Rhûn et pas toujours de façon très cordiale. Le Harad doit aussi faire face aux attaques des tribus plus sauvages à l'extrême sud de ses terres. Les tribus naissent et tombent de causes naturelles ou à cause de la guerre. Principalement nomades depuis des milliers d'années, petit à petit, certaines se sédentarisent et tente de survivre en échangeant leur ressources avec d'autres tribus sédentaires plus âgées. Le climat aride de cette région n'est pas propice au développement des cités et c'est à grandes peines que les Haradrims parviendront à obtenir quelques accords commerciaux avec le Gondor.

Vers l'an mille du quatrième âge, les accords de commerces entre les anciens ennemis sont plus cordiales et respectueuses. Le Gondor permet ainsi lentement au Harad de se développer et de faire germer l'idée d'une alliance commune entre eux et surtout entre les tribus. D'ailleurs, nombreux seront les chefs de tribus à s'allier entre eux et à tenter les uns après les autres d'unifier les plus grosses cités entre elles. Cependant, ces tentatives se soldent par des échecs successifs et souvent cuisants. La principale cause reste la grande population nomade qui vit encore des raides et des pillages contre les petits villages trop faibles pour se défendre ou les cités moins bien défendue.

Lorsque, Faracil Telcontar décide de mener une guerre pour unifier l'entièreté des régions de cette Terre, le Harad sera le premier à se joindre à la bannière royale, tout du moins en ce qui concerne l'alliance des grandes tribus. L'alliance ainsi conclue entre les anciens ennemis par l'échange de sang, le Gondor octroie à l'alliance tribale quelques centaines d'hommes pour qu'elle tente d'unifier ses propres terres. Les négociations entreprissent par le père d'Agbal Tenak près de cinquante ans plus tôt se voient finalement couronnée de succès grâce à cela. Les tribus du Harad le proclament chef et Faracil Telcontar le reconnaît comme gouverneur de cette région et comme son premier allié, il restitue alors la cité des corsaires d'Umbar au Harad en gage de gratitude.

Ainsi, le Harad pu commencer le cinquième âge avec de bonnes dispositions, même si la famille gouvernante dû à plus d'une reprise réprimer la rébellion de quelques tribus. L'avenir de cette région se joue principalement sur l'aptitude de son gouverneur à la gérer et la famille Tenak a souvent prouvé qu'elle ne manquait ni de poigne, ni d'autorité et encore moins de force quand cela est nécessaire.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par Arda le Jeu 16 Avr - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4112

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: F. Histoire des régions Jeu 16 Avr - 19:52

Gondor


La mort est un autre chemin qu'il nous faudra prendre




It began long ago

Le  Gondor s'éveilla sous un jour nouveau après la guerre de l'Anneau. Le retour de la lignée royale sur le trône lui fût plus que bénéfique, ainsi que toutes les allégeances qui furent prêté à Elessar. Il retrouva sa prospérité de jadis et la reconstruction de ses cités furent prise en charge essentiellement par les Nains, mais également par les Elfes en Ithilien. Les années de règnes d'Elessar furent probablement les plus riches du quatrième âge et sa mort fût vécue comme une tragédie par le peuple. Son fils prit la relève et ses fils après lui dans l'optique de continuer ce que leur illustre ancêtre avait commencé. Cependant, le Gondor ne fût pas à l'abri de la canicule de 476, ni du départ des elfes en 661 pour regagner Eryn Lasgalen et disparaître de la vue des Hommes. Pour la famille Telcontar, ce deuxième évènements fût le plus difficile, puisque la famille était liée à ce peuple depuis bien des millénaires. La famille royale perdait ainsi une partie d'elle-même.

Ce ne fût pas les seuls évènements marquant pour le Gondor, la longévité de la famille est connue, mais cela entraîne parfois un manque crucial de bon sens chez ses membres. Il ne fût pas rare durant les siècles qui suivirent qu'un fils vit le jour peu avant le trépas de son père ou même après. Fort heureusement, la maison des Intendants -descendants de Faramir- veillait au grain et restait fidèle à sa patrie ainsi qu'à la famille royale. Puis, survint le grand incident dans la Comté, durant lequel Thelvan chassa les Hobbits de leurs terres, alors qu'Elessar avait déclaré ces terres indépendantes et intouchables. Malgré que le traitre paye au prix fort ses actes barbares, les Telcontars cassèrent l'allégeance avec les Hommes du Nord ainsi que les accords de commerce, cherchant ainsi à les isoler en guise de punition. Pour cela, les Nains acceptèrent encore de commercer avec le Gondor, mais la rancune de ce peuple est tenace. Afin de palier à la mauvaise volonté du peuple de sous les montagnes, le Gondor fût l'un des premiers à commercer avec Geraint Cevenna lorsqu'il se mit à exploiter les mines d'or de Dale. Cet acte rompit les traités de commerce avec les Nains pour de bon.

L'évènement qui fera basculer l'avenir du Gondor est probablement la mort prématurée de Déolin, héritier du Rohan, puis de son père sans autre héritier que sa fille Dùnda qui venait alors d'épouser Faracil Telcontar, héritier du Gondor. Par son testament, le dernier roi du Rohan confia la charge du royaume à son gendre, dont le père nomma un Rohir pour veiller à la gouvernance de l'ancien royaume. De là, naquit l'ambition d'unité du futur roi, qui se lança ce projet à l'aube de son règne, suivi par le Harad et le Rohan. Il faudra cinquante années de guerre au jeune roi pour unifier la Terre du Milieu sous son règne et celui de ses héritiers. Plus d'une fois, la victoire fût compromise, mais au final le résultat fût celui escompté. Minas Tirith devint la capitale de ce royaume unifié et commença les jeux politiques.

Le cinquième âge s'annonça sous les meilleurs augures pour le Gondor, son statut de région natale de la famille royale en fait une région riche de par le commerce et le tourisme. Centre de la religion avec son sanctuaire gigantesque, il attire chaque année des centaines de pèlerins. La famille Telcontar est toujours souveraines et ce malgré la lutte fratricide qui eut lieu de 186 à 195 du cinquième âge, qui opposa les deux jumeaux Famenduil et Faronthon et qui manqua de peu de faire basculer dans l'ombre la famille royale. Cependant, la déchéance guette petit-à-petit cette puissante famille qui a su se monter en haut de la hiérarchie. La longévité de ses membres commence à tracasser le petit peuple et l'exil du seul héritier par son père également. Le roi actuel est un égoïste qui ne pense qu'à son confort, le prouvant en volant la future épouse de son fils. Son frère ne voit que sa vengeance personnelle. Le seul espoir pour cette famille est que l'héritier en exil monte sur le trône promptement.


code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

Message Sujet: Re: F. Histoire des régions Aujourd'hui à 5:45

Revenir en haut Aller en bas

F. Histoire des régions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Histoire de la guerre : Les armes
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wrath of Middle Earth :: L'Administration :: Le Vieux Grimoire :: Les archives de la Terre du Milieu-