RSS
RSS




Partagez|

C. La Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
I am your MasterI am your Master
Voir le profil de l'utilisateur http://wrathofmiddleearth.forumsgratuits.com
Infos de base
♦ Messages : 275
♦ Date d'inscription : 20/02/2015
♦ Ors : 4270

♦ Localisation : Partout et nulle part
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: C. La Religion Mar 14 Avr - 14:13


La Religion

Ad maiorem Dei gloriam



Historique & généralités

La religion de la Terre du Milieu est dites polythéiste, bien que ses peuples vénèrent en priorité le dieu suprême : Eru Ilùvatar. Autour de ce grand maître de la création gravites les Valars au nombre de treize, mais certains sont considérés comme plus puissant que les autres. (Voir l’annexe sur la mythologie).  L’existence de ces divinités fût prouvée par le passé par la présence des Istari, envoyés pour combattre Sauron, serviteur de Morgoth. Leur mission accomplie, les Istari restant ont regagné Valinor et leur vie aux côtés des Valars.

L'on peut considérer que les elfes ont longtemps contribués à la conservation de cette foi polythéiste et au souvenir de cette partie de l’histoire, mais rien n’est jamais fait pour durer tel quel dans le cœur des Hommes. Surtout lorsque ceux-ci sont livrés à eux-mêmes et aux digressions de leur vision de la foi. L’évolution drastique de la religion apparaît donc après cette fermeture des elfes au monde des Hommes. Ces derniers ne pouvant plus avoir de preuve tangible de leur existence, les considèrent comme éteint et petit à petit en firent un mythe.

Ainsi, apparu la coutume de la prière à Eru Ilùvatar chaque matin et chaque soir et les prédicateurs de la race des Hommes qui se voulaient porteur de la parole des dieux. Par la suite, ces premiers « prêtres » fondèrent l'ordre du Temple. La prêtrise était dès lors affaire d'hommes et non de femmes, mais un nombre croissant de dames souhaitaient vouer leur vie à la servitude du grand dieu et de ses acolytes. Ainsi, l'ordre du Temple ouvrit les Quatemplas et les Quatemples. Souvent reculés des civilisations, ces monastères et couvents recueillent les gens désireux de servir de façon contemplative, leurs divinités. L'ordre des soeurs du Temple prit le nom de Tempalie, alors que les hommes conservent le nom de Frères du Temple.

Un culte vit alors le jour -rendu tous les 3ème jours de la semaine- et des sanctuaires furent érigés dans toutes les villes et villages. Les plus imposants furent bien évidemment bâtis dans les grandes villes dirigeantes comme Edoras, Dale et les autres. Le plus imposant et central demeure celui de Minas Tirith, il est d'ailleurs l'objet d'un grand pèlerinage annuel. La place discrète qu'occupait ancestralement la religion par le passé et son caractère privé a ainsi disparu. Aujourd'hui affaire d'état, le Patre Suprême du Temple siège au conseil du roi et promulgue des lois qui régissent la foi et ce depuis l'unification de la Terre du Milieu. Le livre sacré porte de le nom de : Acantiquë.

La magie est considérée comme divine et sa manifestation sur cette terre est lié au signe de mécontentement de ces derniers et envoyés comme une épreuve à surmonter. Ainsi, les change-peaux furent considérés comme étant l'une de ses épreuves et leur éradication fait l'objet d'une traque organisée et financée par le Temple. Les prêtes promettent gloire et honneur à ceux qui ramène le cadavre de l'un de ces démons.

N.B : L'évolution de la religion s'est passée sur plus de deux mille ans. Les Elfes et les Hobbits restent fidèles à ce qu'était pour eux la religion avant la domination des Hommes. Les Nains, eux, vénèrent leur père créateur, Mahal, qui est le nom qu'ils donne au Valar: Aulë.


Sacrements & Piliers

La religion du Temple est constituée de quatre grands sacrements rendus, selon la période de la vie de tout un chacun :

• Le Don: Il s'agit de présenter lors d'une cérémonie l'enfant nouvellement né aux divinités. Il recevra dès lors son nom et la protection divine. Tout enfant qui n'a pas reçu le sacrement du don est considéré comme maudit et serviteur à venir de Morgoth..

• L'Offrande: Ce sacrement a lieu à l'âge de seize ans et est parfois couplé avec l'union. C'est le moment où les enfants passant à l'âge adulte font confirmation de leur foi et réitère la demande de protections aux dieux. En échange, ils offrent un don d'eux-mêmes, il peut être question d'une mèche de cheveux, de gouttes de sang ou d'un objet qui leur est précieux symbole de leur enfance qui s'en va.

• L'Union: Le mariage comme il est communément appelé, mais il peut prendre ici plusieurs formes. En effet, il y a l'union maritale entre deux époux qui est la forme commune de ce sacrement. L'union divine est la seconde, c'est le moment où les aspirants frères, prêtes ou soeurs du Temple prononcent leurs voeux et épousent la foi, vouant ainsi leur vie à la religion.

• L'Adieu: C'est le sacrement rendu avant le décès de la personne, la dernière confession. Ce sacrement se passe sur une plus longue durée, puisqu'il va de l'extrême onction de la personne qui se meurt à sa mise en terre ou crémation.

Les piliers sont les grands fondements du Temple, ce sont les devoirs que tout bon croyant doit accomplir pour être bien reçu auprès du créateur. On peut ainsi les considérer comme des commandements.

• Sacramentum : Le respect des sacrements est impératif que tous croyants souhaitant la paix dans l'au-delà soit passé par les quatre sacrements. En outre, cela permet d'attester de sa foi envers les dieux.

• Orationes: Les deux prières quotidiennes, au matin et au coucher du soleil. Ces prières se font n'importe où, mais ne peuvent être considérées comme accomplie que si la personne arrête tout ce qu'elle faisait à ce moment-là.

• Pius via: Effectuer les deux pèlerinages. Une fois dans leur vie, les croyants doivent se rendre à Mithlond (ancien Havre Gris) d'où les elfes et les Istari quittèrent la Terre du Milieu. Le second est de se rendre au Grand Sanctuaire de Minas Tirith pour assister au culte des cultes, organisé deux fois l'année par le Grand Prêtre en personne.

• Caritas: Il s'agit de donner au pauvre l'aumône trois fois l'année afin d'évacué l'impureté de la richesse.

• Puritas: Toute personne qui se présente au sanctuaire doit être pure, c'est-à-dire évacuer ses péchés lors d'une confession, être propre et surtout venir dans l'esprit de bonté. En outre, toute jeune fille qui se présente au sacrement de l'union pour la première fois, se doit d'être encore vierge. Sont considérés comme impure, les homosexuels, les prostitués et tous les grands délinquants (meurtriers, violeur, assassin, pédophile...)

• Beneficentia: Les croyants se doivent de faire l'éloge du bien et de repousser le mal.

Hiérarchie ecclésiastique

Patre Suprême: Il régit l'ordre et la foi, il siège par ailleurs au conseil du roi. Pour les croyants, il est celui qui inspire le respect et que l'on doit craindre également en cas de non respect des codes religieux. Il est également celui qui confère le sacrement d'union aux aspirants prêtres.

Grand Prêtre: Ils sont au nombre de six et sont les subordonnés du Patre Suprême. Ils sont responsables de l'application des lois, de la nomination des Primus dans chacune des grandes villes de leur région. Ils s'occupent également de nommer les nouveaux Pères et Mères supérieurs des Quatemples et Quatemplas. Ils siègent également régulièrement aux conseils des régions dont ils ont la charge. Ils sont toujours originaires de cette dernière.

Primus: Les primus sont les subordonnés des Grands Prêtres, ils sont responsables de la nomination des prêtres de leur régions et sont responsables des sanctuaires des grandes villes. Ce sont eux qui confère le sacrement d'union aux aspirants Frères et Tempalies. Ils sont toujours originaires de la région où ils officient.

Père & Mère suppérieur: Ils régissent les Quatemples et Quatemplas qui leur sont confiés. Ce sont eux et eux seuls qui dirige les cultes qui sont rendus en ces lieux.

Prêtre: Il s'agit là de tous les ministres du culte des différentes villes et villages de leur région natale. Lorsqu'ils sont ordonnés prêtre, ils se voient d'abord confier le sanctuaire d'un petit village. Plus ils montent dans l'échelle hiérarchique, plus la ville est importante.

Frères & Soeurs: Ils n'ont pas le droit de diriger les cultes, mais leur place n'est pas à sous-estimé. Les frères et les soeurs sont souvent spécialisés dans un secteur utile. Certains sont soigneurs, d'autres cultivateur ou encore instituteur. Ils aident aux champs, éduquent les enfants et surtout produisent ce qui est nécessaire aux autres membres de leur ordre.

Aspirants: Ce sont les novices, ils ne sont pas encore ordonnés prête ou n'ont pas encore reçu le sacrement d'union. Ils travaillent pour l'ordre et apprennent de leurs supérieurs hiérarchiques.



code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

C. La Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 03. "Losing my religion" # Ash
» Religion dans le SDA
» La religion / les divinités dans la Légende.
» Religion
» ❧ LA RELIGION EN ANGLETERRE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wrath of Middle Earth :: L'Administration :: Le Vieux Grimoire :: Les archives de la Terre du Milieu-