RSS
RSS




Partagez|

Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
RhovanionRhovanion
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 148
♦ Date d'inscription : 17/04/2015
♦ Ors : 1147

Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment Ven 17 Avr - 23:37




Danaelle Cevenna

feat. Natalie Portman


© ....
21 ans • Fille d'Andodar • Fiancée • Rhovanion

ø Aînée d'une famille de trois enfants, elle est à la fois l'enfant adoré d'un père, la fille honnie par une mère, la honte de la famille pour son grand-père et l'incompréhensible soeur pour les deux autres héritiers Cevenna.
ø Elle a appris à manier l'arc et à chevaucher comme un homme au côté de son père, l'accompagnant parfois dans de folles parties de chasse, les seuls moments de liberté que lui accordaient son emploi du temps de jeune fille modèle bonne à marier. C'est par la suite qu'elle a décidé à son tour d'apprendre à sa petite soeur Darina à faire du tir à l'arc.
ø Elle représente la honte, le déshoneur de la famille Cevenna depuis sa fugue orchestrée avec l'aide de son père. La raison : sa mère a organisé ses fiançailles avec l'héritier du Rhûn. Révoltée contre la puissante ambition patriarcale, il était hors de question que la jeune femme soit envoyée loin des siens et or, pour échapper à ce mariage, elle a dû prendre la fuite. Depuis elle a pris la direction du Rohan, utilisant son talent d'archère pour chasser et vendre ses prises afin de subvenir à ses besoins jusqu'à destination.


Derrière le pc

Alors moi c'est Cilia, mais en réalité je m'appelle Virginie et j'ai vingt-deux ans. Je suis enseignante à mi-temps et sinon je prépare un mémoire en histoire. En somme j'ai plein de boulot mais ce forum est tellement génial que je compte bien me donner à fond pour mon personnage !


Code:
NATALIE PORTMAN [color=#990000]♦[/color] [i]Danaelle Cevenna[/i]
code (c) Auril sur base de crackle bones



Dernière édition par Danaelle Cevenna le Dim 19 Avr - 17:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
RhovanionRhovanion
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 148
♦ Date d'inscription : 17/04/2015
♦ Ors : 1147

Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment Ven 17 Avr - 23:37




Histoire
Le destin est-il un don ou un fardeau ? Peut-on accepter l'idée que nous avons les cartes en main, que nous pouvons les mélanger, les oublier dans le coin d'une table de taverne ou tout simplement les voir brûler dans l'âtre de la cheminée, un soir d'hiver particulièrement froid où seul cet acte semble pouvoir réchauffer ce qui bat dans notre poitrine. Paysan ou noble ? Pauvre ou riche ? Qui se contente toujours de la situation dans laquelle on a vu le jour. Dans un cas, beaucoup moins fréquemment que dans l'autre, on se met à rêver de palais somptueux, de pierres précieuses et des plus belles soieries. Ne pas avoir les mains salies par la terre, mais douces et chaleureuses exercées à la délicate occupation de la couture. Apprendre tout simplement, à travers des livres reliés de fil d'argent et d'or, de parchemins jaunis avec le temps renfermant les secrets d'un passé parfois qui paraît inimaginable. Ne jamais manqué de rien, et surtout ne pas mourir de faim, être celui qui pour une fois commanderait aux autres. Les véritables gens de bien n'ont sans doute pas toutes ses prétentions. Et je crois finalement que je ne les avais pas toutes non plus …

« Promets le moi ! » C'était les derniers mots qu'il avait prononcé, ses yeux brillants sous l'éclat de la lune. « Je te le promets ». Les mots me restaient dans la gorge, tout mon corps se nuait à l'idée de ce que j'allais faire à cet instant de la nuit. L'ombre du château imposait, plus encore qu'à l'accoutumé, sa puissance sur moi. « S'ils apprennent que tu as été mon complice dans toute ses affaires, ils risquent de s'en prendre à toi ... » Je sentais encore la caresse de ses lèvres sur mon front, un geste paternel qu'il m'avait si souvent adressé. « Il faut que je partes maintenant, plus j'attends et plus je risque de me faire attraper. » Je m'étais blottie une dernière fois contre lui, un moment de panique m'avait envahi, les souvenirs d'enfance ressurgissant surtout ceux où la peur me faisait perdre pied. Je n'avais plus rien à dire, et une certaine réserve me poussait cependant à mettre rapidement fin à ses adieux, je ne savais pas quand j'allais le revoir et même si j'allais le revoir un jour. Au petit matin, tous allaient découvrir que je n'avais pas passé la nuit ici. Ils remarqueraient la disparition de mon arc, mon carquois et mes flèches, l'absence de mon cheval dans les écuries et de mon fidèle compagnon de chasse. Sans doute, estimeraient-ils que j'avais passé ma nuit à vagabonder, m'adonnant à des pratiques peu convenables pour une jeune femme de bonne famille, à des activités qui n'étaient accessibles qu'aux hommes. Ma mère fermait les yeux, mais je la connaissais suffisamment pour être sûre qu'elle savait mon penchant pour le tir à l'arc. Puis ils comprendraient alors qu'il en était tout autre et que je venais de déshonorer ma famille, à cause de cet esprit de liberté qui m'avait toujours traversé. Le mariage arrangé n'était pas une chose que je pouvais accepter même si pour cela je risquais gros.

J'avais passé les grilles du château sans même un regard en arrière. Je n'avais pas besoin de me retourner pour imaginer tour à tour les différentes réactions qui allaient traverser l'âme et le cœur de ceux que j'appelais ma famille. La colère furieuse dont allait faire preuve le patriarche des Cevenna à l'idée de la honte et cette envie peut-être meurtrière qu'il allait exprimer à mon égard, petite fille décevante, l'égal d'un fils aîné qui lui aussi l'avait déçu. La colère froide mais impétueuse d'une mère à l'ambition étouffante qui n'avait jamais su la modeler à son image, sans pour autant baisser les bras face à l'attitude rebelle que je montrais, elle n'exprimait que peu d'amour pour moi et le mariage avec l'héritier du Rhûn était dans le fond le seul moyen pour elle de se débarrasser de moi. Une fois mariée je n'étais plus un poids sur ses épaules, elle n'avait plus qu'à espérer que je fasse correctement mon devoir d'épouse et donne un fils à cet étranger pour assurer une alliance et la paix de son âme. Il y avait ensuite ce frère dont le temps avait créé un fossé béant entre nous. Une incompréhension entre deux caractères qui étaient en tout point différent. Il avait l'art et la manière de se faire apprécier du chef de famille, il était conquérant et il serait prêt à tout pour me faire payer l'affront que je venais de faire. Enfin il y avait cette sœur, cette douce fleur façonnée, sculptée pour répondre aux attendes prestigieuses de la famille. Je m'étais éloignée d'elle imperceptiblement, mais je savais que de l'amour nous liait encore, elle serait alors la plus grande victime que j'allais causer dans ce départ précipité.

Alors que les larmes coulaient sur mes joues sans que je ne m'en sois rendue compte, je me souvenais des années passées avec chacun d'entre eux. Je fermais alors les yeux, me laissant emporter dans l'un d'eux. « Je n'y arriverai jamais … C'est bien trop dur … Je n'arrive même pas à tendre l'arc alors tirer. » Je mettais mise à rire demain le regard énervé de Darina, alors qu'elle envoyait valser l'arc un peu plus loin dans la prairie.  « Ma chère sœur, je crois que tes mains sont trop habituées à l'art délicat de la danse ou de la couture et que de ce fait tu n'as pas assez de force dans les bras pour pouvoir t'exercer à l'arc. »  Tout comme mon père m'avait appris à manier l'arc à la perfection, c'était à mon tour d'entraîner ma sœur. Les hommes savaient se battre et se défendre, ils avaient plus de chance de survivre à l'environnement hostile qui les entouraient. Les femmes ne pouvaient pas toujours compter sur eux pour venir tel un chevalier servant préserver leur honneur et leur vie. Autant alors apprendre à se défendre soi-même. « Attends, on va recommencer, je vais t'apprendre, tu n'es pas seule. »  Je récupérais l'arc et allait dans sa direction, embrassant sa joue au passage avant de me placer derrière elle pour l'aider à prendre la bonne position et tirer.

« Tiens ton dos droit, place tes mains ainsi ! Rentre moi ce ventre enfin ! Un peu d'élégance de ta part ne ferait pas de mal. » Ma mère me tourna le dos, arpentant à nouveau la pièce alors que je tirais la langue dans sa direction provoquant ainsi un petit rire de la part de ma sœur puis un regard noir immédiatement dirigé vers moi. « Ton éducation laisse vraiment à désirer Danaelle ! » Je souriais légèrement à son égard. « Pour autant que je me souvienne, c'est bien vous qui en êtes l'instigatrice. »  Ma joue avait été rougis par la main qu'elle avait abattu sur moi, sans doute que je le méritais mais il m'était parfois difficile de retenir ce que je pensais si fort. « Joue maintenant. » Je fixais la harpe qui se trouvait juste devant moi, me positionnant comme on me l'avait demandé de si nombreuses fois. Mes doigts s'activèrent alors sur les différents fils tendus qui composaient l'instrument de musique, cependant les notes qui en sortaient étaient dissonantes les unes avec les autres. Il apparaissait pour moi qu'il était bien plus difficile de jouer une musique douce plutôt que d'arriver à viser juste dans une cible en mouvement. « Tu n'y arriveras jamais ! Darina prend sa place. » Je me levais prestement, me moquant de ce que pouvait m'apporter la musique, nous avions assez de personnes dans notre entourage sachant jouer d'une façon mélodieuse pour que j'y prête plus attention. Les premières notes de la part de ma sœur envahissaient la pièce et attendrissaient les cœurs, moi je portais mon regard sur le soleil qui brillait à l'extérieur de la salle de musique, rêvant alors d'une belle chevauchée.

Le repas se faisait silencieusement, depuis quelques temps l'ambiance était plutôt lourde au sein de la famille et la rumeur de possibles fiançailles me rendaient moroses. Le patriarche reposa son verre sur la table et s'essuie la bouche du revers de sa manche. « Danaelle ». Son ton était toujours neutre quand il s'adressait à moi, dans le cas contraire il ne me parlait pas quand il semblait que son agacement à mon égard était trop important pour qu'il s'abaisse à s'exprimer. « Pour le bien de notre famille, sa sécurité mais aussi son honneur, nous avons décidé de te marier. » Les rumeurs alors étaient bien fondées. Je passais mon regard sur le visage de ce grand-père omniprésent, de ma mère, de mon frère puis ma sœur puis enfin mon père, qui baissa les yeux. J'avalais difficilement ma salive avant de prendre la parole. « Et avec qui ? ». Ma mère laissa planer un sourire de bienséance sur son visage. « Avec l'héritier de Rhûn bien sûr. » J'haussais un sourcil tout en la fixant. « Le ... » Je fis le geste pour montrer les yeux bridés et elle hocha la tête. « Mais enfin ... » « C'est un très bon parti Danaelle. Tu te doutais bien que tu n'allais pas pouvoir rester indéfiniment ici. Tu as vingt et un ans, et une femme de ton âge se doit d'être mariée, jouer le rôle d'une bonne épouse et fonder une famille. Il serait inconvenant que tu ne serves pas à améliorer la condition de notre famille. » J'ouvris la bouche avant de la refermer. « [color:2dfd=#cc3333]Je ne le connais même pas, alors de là à me marier en plus avec lui ! » Le ton de ma mère se fit plus dur. « Tu n'as pas le choix, tu l'épouseras que tu le veuilles ou non. » Je me levais d'un mouvement brusque. « Je refuse de participer à vos manigances ! » Je crois que j'avais pris la décision de partir à ce moment-là. En effet, me marier voulait dire qu'il fallait que je quitte ma famille, mais le seul moyen pour éviter ce mariage était de m'éloigner d'eux et sans doute de manière définitive.


Depuis ce jour, j'ai chevauché presque sans interruption, laissant à peine le temps à mon cheval de se reposer. J'ai pris la destination du Rohan. Je crois qu'il y a là-bas des amis qui pourront me mettre en sécurité et me cacher aux yeux et à la colère du Rhovanion et du Rhûn.

code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par Danaelle Cevenna le Dim 19 Avr - 16:45, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm not a fucking heroI'm not a fucking hero
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 418
♦ Date d'inscription : 31/03/2015
♦ Ors : 1324

♦ Localisation : Un peu partout au Rohan
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Fermé
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment Ven 17 Avr - 23:38

Amour à moi
Bienvenue


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible
Revenir en haut Aller en bas
avatar
RhûnRhûn
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 46
♦ Date d'inscription : 04/04/2015
♦ Ors : 890

♦ Localisation : Kami
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment Ven 17 Avr - 23:38

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
RhovanionRhovanion
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 148
♦ Date d'inscription : 17/04/2015
♦ Ors : 1147

Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment Ven 17 Avr - 23:48

Merci à tous les deux !!! Very Happy


    La vie que je mène n'est sans doute pas la meilleure, c'est seulement celle que j'ai choisi.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm not a fucking heroI'm not a fucking hero
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 418
♦ Date d'inscription : 31/03/2015
♦ Ors : 1324

♦ Localisation : Un peu partout au Rohan
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Fermé
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment Dim 19 Avr - 18:02


Bienvenue!

il est des nôtres! Il est validé comme nous autres!



Félicitation Danaelle, tu es validé!

Te voilà dans la cour de l'élite! Dans le camp des validés! En effet, nous avons trouvé que ta fiche correspondait à nos attentes. Nous l'avons trouvée: joliment construite Wink Bon jeu!

Maintenant, que tu es validé, tu vas pouvoir aller créer ton journal de bord, qui contiendra ta fiche de liens et de sujet. N'oublie pas aussi de vérifier que ton avatar est bien recensé, sinon signale le. On ne sait jamais qu'un membre du staff n'ai pas eu le temps de le faire ou ai simplement oublié de le faire. Si, d'aventure il te faut créer une famille, n'oublie pas de la recenser également.

Il existe également d'autres demandes, mais attention certaines demande un petit paiement, mais grâce au système de points, tu pourras te procurer ce qu'il te faut.

N'oublie pas de remplir consciencieusement ton profil, c'est important! Au moindre doute, tu peux te référer aux annexes, ainsi qu'à leur épilogue, mais également au staff à la moindre question.

Enfin, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue, bon jeu et t'invitons cordialement à venir passer du bon temps sur le flood avec les autres membres.


code (c) Auril sur base de crackle bones


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

Message Sujet: Re: Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment

Revenir en haut Aller en bas

Danaelle Cevenna Ϟ Le destin peut être modifié si on le désire vraiment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une révélation qui peut changer tout un destin
» « La beauté n'est rien, mais la destin peut y être lié » || LIBRE /!\ PEUT CHOQUER
» « Ton destin tu l'choisis. C'pas toi qui le subis. »
» Le destin nous réunit comme il nous sépare
» Peut-on se passer de la farine de blé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wrath of Middle Earth :: L'Admission :: Audiences Royales :: En service-