RSS
RSS




Partagez|

Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Black WolfBlack Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 60
♦ Date d'inscription : 18/04/2015
♦ Ors : 950

♦ Localisation : Bree - Eriador
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars Sam 18 Avr - 16:42




Lanasica Bahron

feat. Emilia Clarke


© Lancy
18 ans • Fille du gouverneur de l'Eriador • Fiancée • Eriador

♣ Lanasica est très douée avec un crayon entre les mains. Le dessin est l’une de ses passions avec la musique. Elle joue parfaitement du violon et puise son inspiration pour la musique comme pour le dessin dans la nature. Elle possède un cahier où elle compose ses morceaux et un autre avec ses croquis. Un autre de ses carnets est composé de dessin de sa sœur uniquement, un moyen de toujours l’avoir avec elle quand elles sont séparées à cause d’un voyage diplomatique.
♣ Pendant longtemps, monter à cheval lui était impossible. Les équidés redoutent particulièrement les loups et ce n’est qu’à force de patience qu’elle put habituer son étalon à elle. Il a d’ailleurs fallu choisir le plus téméraire des jeunes poulains de la cité pour se faire.
♣ Afin de canaliser son côté animal, son père lui a appris à user d’un arc et à tenir une épée. En effet, il n’était pas rare que la petite fille devienne agressive au bout de plusieurs heures à devoir prendre ses cours de maintien, à étudier ou encore à tenir une aiguille. De ce fait, elle risquait à tout moment de changer de forme et d’éventer son secret.
♣ Lanasica est très proche de ses deux familles, que ce soit l’humaine ou la meute. Cependant, elle a eu plus de mal à se faire accepter par la meute en raison de sa vie chez les Hommes, qu’elle n’avait pourtant pas choisi. Grâce à sa jumelle, elle a pu trouver sa place parmi les autres change-peaux, même si de tous elle préfère encore partir vagabonder avec Lyessa.
♣ Il ne faut pas se fier à la façade de gentille demoiselle bien élevée de la jeune fille, car malgré tous ces artifices, dans son cœur c’est une louve et elle défend en conséquence ses platebandes. Que ce soit envers sa famille ou ses propres intérêts, elle demeure indomptable et féroce quand on tente de lui nuire. Il s’en est d’ailleurs fallu de peu qu’elle ne tente de nuire à sa grand-mère. Si, elle ne l’a pas fait c’est uniquement par amour pour son père et si elle se résigne peu à peu à ce mariage c’est afin de rendre à son père la pareille de ce qu’il a fait pour elle.
♣ Moins dominante que sa sœur, elle n’aime cependant pas se laisser marcher dessus par le reste de la meute et finalement, si elle accepte de partir c’est un peu aussi pour que sa sœur puisse quitter la meute et fonder la sienne. L’amour a un prix, c’est ce qu’elle dit toujours. Elle a encore en mémoire les heures passées à soigner sa sœur salement amochée par la meute et il est hors de question que ça se reproduise.


Derrière le pc

Le retour de votre fondactrice sous forme féminine. Donc je vous renvoie à Éothain pour en savoir davantage ou encore à la fiche staff  


Code:
EMILIA CLARKE [color=#990000]♦[/color] [i]Lanasica Bahron[/i]
code (c) Auril sur base de crackle bones



Dernière édition par Lanasica Bahron le Lun 20 Avr - 10:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Black WolfBlack Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 60
♦ Date d'inscription : 18/04/2015
♦ Ors : 950

♦ Localisation : Bree - Eriador
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars Sam 18 Avr - 16:43




Histoire
La nuit était calme et fraîche, le sous-bois épais et son odeur agréable, tout comme le poil gris et soyeux qui gardait au chaud les deux nourrissons né depuis seulement quelques jours. L’on devinait déjà les touffes de cheveux blond et brun des deux fillettes. La louve s’est levée, faisant ronchonner les deux fillettes, pour se changer en une jeune femme élancée aux cheveux gris et elle s’est éloignée. Le froid se fit alors plus mordant pour les petits corps ainsi exposé à l’air seul, la brunette s’est alors tortillée pour retrouver la chaleur de sa jumelle et lui offrir la sienne. Les minutes ont passé et la mère est réaparue, mais pas seule. « Ce que tu me demande, Drogan, c’est de me déchiré le cœur une fois de plus ! » L’homme encapuchonné s’approcha des deux enfants presque enlacées et les observa. « Elles sont autant mes filles que les tiennes, Elona. Je ne veux pas rester éloigné d’elles, peux-tu le comprendre. Je te jure qu’elle sera en sécurité, personne ne lui fera de mal. Sur ma vie, je m’y engage et je t’assure que le moment venu, elle te retrouvera.» Le silence c’est installé, un silence pesant comme lorsqu’un drame se joue et un sanglot fût étouffé. « Laquelle vas-tu m’arraché alors ? » L’homme se tortilla légèrement avant de prendre sa décision. « La brune… Elle sera plus facile à dissimuler aux yeux de tous. » Le destin de la première née venait de jouer sur cette phrase et à regret la mère la retira de sa sœur pour la posé dans les bras chaud de l’homme qui n’était autre que son père. Elle se contorsionna et son visage pâli dans un grimace d’inconfort, ses mains cherchant vainement le réconfort de sa sœur ou le poil chaud de sa mère. « N’oublie pas ta promesse. Tu veux être un père pour elle, mais tu devras l’être aussi pour l’autre. » Il acquieça avant de tourné les talons alors que sa petite fille gémissait de mécontentement, puis il s’arrêta. « Comment les as-tu appelées ? » La femme aux cheveux gris se recouchait déjà près de son enfant restant prête à reprendre sa forme de prédateur. « Lanasica est celle qui tu emportes. Lyessa est celle que tu me laisse. » Ce furent les dernières paroles de la mère au cœur déchiré avant qu’elle ne redevienne louve et que son visiteur ne s’échappe avec son précieux chargement. Dans la nuit sombre, alors que le cheval du gouverneur prenait le galop, un hurlement déchirant résonna dans la nuit. La chevauchée vers Bree ne fût guère longue, mais pour le nourrisson gémissant, cela devait paraitre des heures, ainsi séparé de sa mère. En un clin d’œil, une panoplie de femmes déchargèrent le jeune père de son précieux chargement pour se mettre à pouponner le bébé. Un bel emmaillotement, un lit douillet dans une chambre bien chaude et savamment décorée, mais tout n’allait pas aller si facilement. Que peux faire un bébé de tous ces artifices, alors que la seule chose que son cœur réclame se trouve dans les fins fonds de la vieille forêt. Les premiers jours, la brunette refusait de s’alimenter et braillait à s’en briser les cordes vocales, ne se calmant que lorsque Drogan Bahron s’occupait d’elle. Hélas, elle ne grossissait pas, mangeant que le strict nécessaire pour continuer de manifester son absolu mécontentement. L’homme c’était presque résolu à ramener la fillette à sa mère, quand il s’aperçu qu’elle tortillait sa cape de voyage dans ses minuscules mains. Cette même cape qu’il avait porté le soir de leur rencontre, ce tissu portant encore l’odeur maternel. Il remit l’enfant au berceau et lui céda sa cape et depuis ce jour, l’enfant repris forme, couleur et pu commencer sa croissance, ainsi que sa vie de château.

Les années passèrent, Lanasica grandit entourée de servante et sous les ordres d’une gouvernant qui lui donnait envie de mordre. S’échappé encore et toujours dans le dédale de couloir, se cacher en tâchant de ne pas pouffer de rire pour ne pas être repérer et finir en haut d’une tour à regarder l’horizon… avant d’être sèchement ramener sur le droit chemin par son père. En son cœur, il y avait toujours un manque affectif qu’elle ne pouvait expliquer ou même comprendre. Le résidu d’une naissance gémellaire, un lien rompu trop tôt qui restait à vif. Lorsqu’elle tentait d’en parler avec son père du haut de ses quatre petites années, ce dernier prenait sa moue embarrassé avant de lui répondre inlassablement : « Un jour, tu comprendras. ». Mais, ce jour n’arrivait jamais, elle voyait les gens passés, repassés et son cœur qui espérait l’arrivée de quelqu’un, qui n’arrivait pas. Il arriva cependant bien quelqu’un un jour, mais même cette douce jeune femme aux cheveux ébène ne suffisait pas à remplir ce trou béant dans sa poitrine. Pourtant, Talyse qui devient sa belle-mère était douce et aimante, la petite fille aimait beaucoup l’écouter lui raconter des histoires ou jouer avec elle à des jeux de paysans comme appelait ça sa grand-mère.  Sa grand-mère, ce grand corbeau, toujours à être dans son ombre, à la surveillée ou encore à lui remonté les bretelles. Pour elle, elle devait toujours être parfaite, propre et sentir bon, alors que l’enfant ne cherchait jamais qu’à se rouler par terre, courir partout et parfois à déchirer sa robe neuve. Parfois, son père quittait la ville pour plusieurs jours, parfois des semaines et elle se retrouvait à la merci de la vieille harpie. Les retours de son père était toujours synonyme de joie pour la brunette et davantage lorsque son odorat qui s’aiguisait petit-à-petit reconnaissait sur lui une odeur lointaine, mais familière. Pendant un court instant, le trou béant dans sa poitrine se comblait. L’année de ses dix ans allait tout changer pour elle et dans le bon sens des choses. Il y eu d’abord la naissance de Caovan en plein hiver, elle eut la primeur de rencontrer son frère avant même son propre père et de suite, elle l’aima de tout son cœur, même s’il était affreusement laid de son point de vue.  Quelques jours après, lors d’une violente dispute avec sa grand-mère, elle s’enferma dans sa chambre, le corps en feu et la sensation que tout en elle exploserait. Son père la rejoignit à temps pour fermer la porte et assister à la première transformation de sa fille chérie, prenant conscience qu’il était temps de tenir sa promesse. Ainsi, par une belle journée de fin d’hiver, fraîche mais agréable, Drogan emmena sa fille dans un périple vers la vieille forêt. C’est à la tombée de la nuit, qu’ils se retrouvèrent à l’orée de la forêt. La surprise fût à son comble lorsque sortit des bois une femme aux cheveux gris et une enfant blonde. « Lana, je te présente… » « Ma sœur et ma mère.» Nul n’était besoin de lui expliquer, les odeurs parlaient pour son père et le vide dans son cœur qui venait soudainement de se combler, retrouvant son unité arrachée. La seconde d’après la jeune brunette et la blondinette se retrouvaient enlacée comme au premier jour de leur naissance et il était désormais hors de question qu’on pense à les séparer plus que nécessaire.

Comment être une adolescente normale, lorsqu’on est en soi une louve assoiffée de liberté, une sœur en manque de sa jumelle et une indomptable jeune fille que l’on veut transformer en poupée sans émotions… Lanasica dû apprendre à composer avec ces deux facettes que lui imposait sa vie. La parfaite jeune lady devant sa grand-mère qui surveillait ses cours de maintien, de musique, de chant et autres flagorneries qu’on inculque aux jeunes filles pour en faire des épouses modèles. L’indomptable lorsqu’avec son père, elle s’entrainait jusqu’à ce que ses genoux flanchent avec des épées en bois ou un arc fait par ce même homme avec affection. La louve prenait alors son essor quelques fois par semaine pour parcourir les kilomètres qui la séparait de sa moitié qui lui apparaissait toujours au milieu du chemin, blanche et lumineuse autant qu’elle était sombre et ténébreuse. Cette partie de sa vie fît d’elle une espèce de paria pour la meute de sa mère et de sa sœur, il fallut beaucoup claquer des dents et se battre pour se faire accepter. Alors, comment accepter en rentrant de pareil bagarre qu’on lui donne des ordres ou que l’on brime son côté sauvage. C’était là la fois sa gloire et sa tragédie. Peut-être est-ce pour cela que la brune n’est pas aussi dominante que sa sœur, parce que cette partie d’elle, elle a toujours dû la contenir et avouez qu’il aurait été mal séant de venir en aussi piteuse état que le fût Lyessa cette année de changement d’Alpha. Ce jour-là, elle prit aussi conscience de la dangerosité de son état, refusant pendant des semaines de côtoyer encore son petit frère, de peur de lui faire du mal, mais s’éloigner de l’enfant c’était lui faire plus de mal encore. Cacher au monde ce que l’on est, lorsqu’on est un animal sauvage n’est pas plus aisé. Les chevaux craignaient désormais davantage la jeune femme, au point qu’il lui était interdit d’approcher les écuries. Elle qui enfant adorait les côtoyer, elle se voyait rejeter par ces animaux apeurés, l’œil blanc et tirant au renard dès qu’elle approchait trop près, sauf un. Il était là dans ce près, petit et insignifiant près d’une mère qui, protectrice, rassemblait son courage pour la faire fuir en chargeant presque la barrière. Un rayon de soleil dans cette journée d’été qui s’annonçait monotone. Avec le temps, le jeune animal se laissa approché, mais toujours avec les réticences de sa mère et ce jusqu’à ce qu’on les sépare au sevrage. Commença alors le long et périlleux apprentissage pour que l’étalon se laisse monter par la louve. À ce jour, cet étalon à la robe isabelle est le seul cheval qui supporte Lanasica, qui l’a baptisée du doux nom de Summer, en référence au jour d’été de leur premier échange. C’était une épine hors du pied, car une noble dame se doit de savoir monter un palefroi et de plus son identité l’empêchait de monter carrosse, sous peine de la rendre folle. Ainsi, même lors de long voyage, la jeune femme monte en selle et non à bord de la luxueuse voiture. Tout aurait pu continuer sous ses augures favorables, mais tout se paie un jour… À peine avait-elle fleurit que sa grand-mère s’était empressée de pousser son père à rechercher quelconque prétendant de bonne famille pour sa charmante fille. Cependant, Drogan y était réticent et il est aisé de comprendre pourquoi.

Tout se paie et dix-huit années de paix et de tranquillité, c’est au prix fort. Il arriva ce jour redouté, comme une nuit d’hiver qui tombe sans bruit et sans lune. Sortant d’un bain bien mérité après avoir passé la journée dans la forêt avec Lyessa, la jeune brune revêtit sa robe du soir pour se rendre au dîner qui devait avoir lieu en compagnie de son père, sa belle-mère, sa grand-mère et son petit-frère. Pénétrant dans la salle du repas, grande et austère, elle ébouriffa la tignasse de Caovan d’un geste souple avant de lui lancer un regard taquin et tendre. À peine eu-t-elle prit place à table que l’on servit une coupe de vin en plus de son repas, chargé de viande avec une odeur délicieuse. Une gorgée du liquide capiteux lui coula dans la gorge et sa grand-mère prit alors la parole. « Grande nouvelle, mes chers, j’ai trouvé un parti idéale pour notre chère Lanasica. » Le bruit des couverts s’arrêta brusquement et la coupe de la jeune fille resta en suspension avec sa main en l’air. « J’ai échangé quelques lettres avec Théotred Gamedras, un homme fort convenable, un de nos meilleurs alliés et il se trouve que son fils et héritier n’est toujours pas marier. » Et la vieille harpie se tût comme pour savourer davantage sa victoire approchante. « Eh bien, nous étudirons la proposition, Mère… » Commença le gouverneur avant de se faire brusquement couper. « Point la peine, il a déjà accepté. Notre belle petite deviendra la dame du Rohan. C’est au-delà de toutes nos espérances, bien sûr et je suis certaines que… » S’en fût déjà trop pour les oreilles de la brunette qui lâchant sa coupe, qui s’écrasa sur le sol, se leva d’un bon. « Non ! Je refuse ! » La brûlure habituelle lui annonçant que sa transformation était proche, lui rappela de se calmer alors que tout le monde la dévisageait. « Il me semble, ma chère enfant, que tu n’ait plus voix au chapitre. Les dispositions sont prises et tu partiras bientôt pour rencontrer et épouser cet homme que l’on dit remarquable… » Ne laissant pas finir la vieille dame, Lanasica quitta la pièce la rage au ventre, enfonçant les portes en direction de l’extérieur. Elle se mit alors à courir sous la pluie qui tombait drue, sa respiration saccadée et rapide, luttant contre elle-même pour ne pas se changer en loup si près des Hommes. La nuit est sombre et recueille les peines de tous ceux qui lui confient. La détresse et l’angoisse se lisant sur son visage, elle finit par trébucher après avoir atteint la forêt et s’étaler au sol. Alors, elle se laissa aller à son changement de peau et se roula sur elle-même pour se rassurer. Elle aurait pu appeler la meute dans un hurlement déchirant, mais non, la seule personne qu’elle voulait arriverait bientôt. La lune de ses jours, la louve blanche immaculée, son double et sa moitié : Lyessa.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par Lanasica Bahron le Mar 21 Avr - 0:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
RohanRohan
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 93
♦ Date d'inscription : 17/04/2015
♦ Ors : 992

♦ Localisation : edoras, la cité des chevaux
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars Sam 18 Avr - 16:45

*claque les fesses de sa future*

Coucou toi


reign in blood.
Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes: Ils peuvent se tromper comme les autres hommes. Rien ne ressemble plus à un homme qu'un roi. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Black WolfBlack Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 60
♦ Date d'inscription : 18/04/2015
♦ Ors : 950

♦ Localisation : Bree - Eriador
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars Sam 18 Avr - 16:46

Toi, tu viens déjà de signer ton arrêt de mort...


Conceal, don't feel.
Je veux m'envoler dans le bleu de l'espace. Je veux tout ce que je n'ai pas... Belle. Beauty & The Beast
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la louve blanchela louve blanche
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 118
♦ Date d'inscription : 17/04/2015
♦ Ors : 996

♦ Localisation : Quelque part dans l'Eriador
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars Sam 18 Avr - 17:19

*croque Theo* fait gaffe toi !!
MA FRANGINE !!! Rebienvenue


I WILL BREAK THE REALM
Les personnes les plus fortes ne sont pas toujours les personnes qui gagnent, mais celles qui n’abandonnent pas quand elles perdent Ashley Hodgeson
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Black WolfBlack Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de base
♦ Messages : 60
♦ Date d'inscription : 18/04/2015
♦ Ors : 950

♦ Localisation : Bree - Eriador
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP:
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars Dim 19 Avr - 11:00

Ma frangine, ma sauveuse, Shekh ma shieraki anni


Conceal, don't feel.
Je veux m'envoler dans le bleu de l'espace. Je veux tout ce que je n'ai pas... Belle. Beauty & The Beast
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Charmeur de SerpentsCharmeur de Serpents
Voir le profil de l'utilisateur http://thegreatadventure.forumactif.org/
Infos de base
♦ Messages : 130
♦ Date d'inscription : 14/03/2015
♦ Ors : 1017

♦ Localisation : Gondor
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars Mar 21 Avr - 0:16


Bienvenue!

il est des nôtres! Il est validé comme nous autres!



Félicitation Lanasica, tu es validée !

Te voilà dans la cour de l'élite! Dans le camp des validés! En effet, nous avons trouvé que ta fiche correspondait à nos attentes. Nous l'avons trouvée: apocaliptyfragilisticexpialidocious

Maintenant, que tu es validé, tu vas pouvoir aller créer ton journal de bord, qui contiendra ta fiche de liens et de sujet. N'oublie pas aussi de vérifier que ton avatar est bien recensé, sinon signale le. On ne sait jamais qu'un membre du staff n'ai pas eu le temps de le faire ou ai simplement oublié de le faire. Si, d'aventure il te faut créer une famille, n'oublie pas de la recenser également.

Il existe également d'autres demandes, mais attention certaines demande un petit paiement, mais grâce au système de points, tu pourras te procurer ce qu'il te faut.

N'oublie pas de remplir consciencieusement ton profil, c'est important! Au moindre doute, tu peux te référer aux annexes, ainsi qu'à leur épilogue, mais également au staff à la moindre question.

Enfin, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue, bon jeu et t'invitons cordialement à venir passer du bon temps sur le flood avec les autres membres.


code (c) Auril sur base de crackle bones



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

Message Sujet: Re: Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars

Revenir en haut Aller en bas

Lanasica Bahron ♣ Moon of my life...My sun and stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» sansa + moon of my life.
» (02) BLYTHE - you can be the moon and still be jealous of the stars.
» Fly me to the moon, and let me play among the stars - Catherine [Terminée]
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» — bring me to life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wrath of Middle Earth :: L'Admission :: Audiences Royales :: En service-